Loading...

L’ACTUALITE DE L’INSTITUT

L’Echappée Volée 2017 : Faut-il se reprogrammer pour être plus heureux ?

CONFERENCE. Le 14/05/2017. Mickaël Mangot, directeur général de l'IEB, a ouvert l'édition 2017 de l'Echappée Volée qui se tenait à Chantilly les 12-13-14 mai autour du thème "Exponential Happiness?". Son "talk" de 12 minutes a porté sur la nécessité de se reprogrammer collectivement pour relancer le bonheur dans les pays riches. Quelques éléments tirés du "talk": "Si le progrès technologique est exponentiel, si le PIB par habitant est exponentiel, ce n’est pas le cas du bonheur. Non, il n’y a pas de loi de Moore du Bonheur. Le bonheur ne double pas tous les dix-huit mois comme le nombre de transistors dans un micro-processeur" "Les enquêtes qui s’intéressent à la satisfaction de la vie obtiennent pour la France une note moyenne autour de 6,5. A l’échelle du monde, 6,5 est plutôt un bon score. Cela place la France au 31ème rang mondial, avec une note bien au-dessus de la moyenne planétaire (5,3)." "Néanmoins, la France est mal classée au sein du groupe des pays développés. La France est loin derrière les champions du bonheur que sont les pays scandinaves ou la Suisse qui affichent un score autour de 7,5" "C’est tout à fait dommageable, car le bonheur, en plus d’être [...]

Tags: , , , |

L’argent ne fait pas le bonheur. Le donner, si.

INTERVIEW. Le 12/07/2017. Mickaël Mangot, directeur général de l'Institut de l'économie du bonheur, a donné une interview au magazine Management [...]

Groupe SEB: le bien-être au travail comme outil de performance

CONFERENCE. Le 11/07/2017. A Limonest (banlieue de Lyon), Mickaël Mangot a donné ce jour une conférence d'une heure et demie [...]

Ouvrage collectif – Intérêt général et marché, la nouvelle donne

LIVRE. Le 02/03/2017. Ouvrage collectif du Cercle Turgot écrit sous la direction de Claude Revel. L'antagonisme historique entre intérêt général et [...]

Voir plus d’articles

Inscrivez-vous à la Newsletter

PUBLICATION A LA UNE

livre-heureux-comme-cresus-reedition

Crésus était immensément riche. Était-il seulement heureux ?

Depuis plusieurs décennies, des chercheurs iconoclastes comparent les situations économiques et les niveaux de bonheurs individuels à travers le monde. Ces travaux, dont les résultats défient parfois l’intuition, sont aujourd’hui regroupés au sein d’une discipline au nom poétique : l’économie du bonheur.
Argent, travail, consommation… faisons-nous ce qu’il faut pour être heureux ? En évitant les clichés comme les réponses subjectives ou idéologiques, l’économie du bonheur fournit des repères bienvenus pour nos décisions, grandes et petites. Alors que le climat économique invite plus à la déprime qu’au bonheur, il est peut-être temps de prendre des leçons d’un genre nouveau…
Une deuxième édition enrichie, avec trois nouvelles leçons (sur l’immobilier, la retraite et la consommation collaborative)
LEÇON N° 2 : Envier les riches modérément
LEÇON N° 11 : Devenir propriétaire à son rythme
LEÇON N° 17 : Réserver ses vacances à l’avance
LEÇON N° 22 : Faire des cadeaux toute l’année
LEÇON N° 27 : Ignorer le salaire de son voisin de bureau

Acheter le livre
Show Buttons
Hide Buttons