Loading...

L’ACTUALITE DE L’INSTITUT

Dépenses publiques : comment rendre les Français heureux

Les Echos, le 07/04/2017. Le Cercle / Point de vue. Il n’y a pas de relation claire entre le niveau total des dépenses publiques et le bonheur moyen déclaré par les citoyens. Pour rendre les Français heureux, il faut améliorer la qualité des services publics. Par Mickaël Mangot, directeur général de l'IEB. En matière de dépenses publiques, les candidats à la présidentielle ont des préconisations aux antipodes. Entre les 100 milliards d'euros d'économies au terme du quinquennat proposées par François Fillon et le méga-plan de relance de 273 milliards d'euros (dont 100 milliards pour un plan d'investissement) imaginé par Jean-Luc Mélenchon, le grand écart est manifeste. Les candidats s'opposent sur le remède à apporter aux maux français (une croissance faible et un taux de chômage structurel élevé) à la manière des joutes entre économistes keynésiens et néoclassiques. Les premiers croient aux vertus de la relance quand les seconds la considèrent au mieux comme inutile. Lire l'article complet sur LesEchos.fr Télécharger l'article

Tags: |
  • mickael-mangot-echappee-volee-2017

L’Echappée Volée 2017 : Faut-il se reprogrammer pour être plus heureux ?

Le 14/05/2017. Mickaël Mangot, directeur général de l'IEB, a ouvert l'édition 2017 de l'Echappée Volée qui se tenait à Chantilly [...]

  • logo-the-huffington-post

La mondialisation nous a-t-elle vraiment rendus plus malheureux ?

Le Huffington Post, le 09/05/2017. Après une phase d'enrichissement collectif, on passerait à une phase d'appauvrissement général. Retour avec Mickaël Mangot [...]

  • challenges.fr

Pourquoi la mondialisation n’est ni heureuse ni malheureuse

Challenges.fr, le 30/04/2017. Si la mondialisation de ces dernières décennies a boosté le pouvoir d’achat des Français et l'économie, elle [...]

Voir plus d’articles

Inscrivez-vous à la Newsletter

PUBLICATION A LA UNE

livre-heureux-comme-cresus-reedition

Crésus était immensément riche. Était-il seulement heureux ?

Depuis plusieurs décennies, des chercheurs iconoclastes comparent les situations économiques et les niveaux de bonheurs individuels à travers le monde. Ces travaux, dont les résultats défient parfois l’intuition, sont aujourd’hui regroupés au sein d’une discipline au nom poétique : l’économie du bonheur.
Argent, travail, consommation… faisons-nous ce qu’il faut pour être heureux ? En évitant les clichés comme les réponses subjectives ou idéologiques, l’économie du bonheur fournit des repères bienvenus pour nos décisions, grandes et petites. Alors que le climat économique invite plus à la déprime qu’au bonheur, il est peut-être temps de prendre des leçons d’un genre nouveau…
Une deuxième édition enrichie, avec trois nouvelles leçons (sur l’immobilier, la retraite et la consommation collaborative)
LEÇON N° 2 : Envier les riches modérément
LEÇON N° 11 : Devenir propriétaire à son rythme
LEÇON N° 17 : Réserver ses vacances à l’avance
LEÇON N° 22 : Faire des cadeaux toute l’année
LEÇON N° 27 : Ignorer le salaire de son voisin de bureau

Acheter le livre
Show Buttons
Hide Buttons